Texte à méditer :   " Je suis reconnaissant à tous ceux qui m'ont dit non, car grâce à eux, je l'ai fait MOI-MÊME.   Einstein
 
Vous êtes ici :   Accueil » 1_Visite de la caserne des pompiers
 
 
Administratif
 ↑  
Vie de l'école
 ↑  
Pages des CE2
 ↑  
Pages des CM1
 ↑  
Pages des CM2
 ↑  
Rire et réfléchir

 ↑  
Visites

 80633 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Calendrier

LA VISITE DE LA CASERNE DES POMPIERS

DE BOURG MADAME

photojournal.jpg

Que faut-il faire s’il y a le feu ? Comment devient-on pompier? Pourquoi est-ce que l’on entend la sirène parfois ?

C’est pour répondre à toutes ces questions que les élèves de l'école de Dorres sont allés visiter la caserne des pompiers de Bourg Madame.

Sur place, Stéphane, un père d'élève, et chef du centre de secours nous attendait....

LA CASERNE

garage3vhi.jpg Les pompiers de Bourg Madame sont des pompiers volontaires : c’est-à-dire qu’en plus d’être pompiers, ils exercent une autre profession. Ils ne sont rémunérés que lorsqu’ils pratiquent une intervention. En temps normal, la caserne est vide, mais les pompiers portent en permanence des « Bip » qui leur permettent d’être prévenus par le central de Perpignan lorsqu’on a besoin d’eux. C’est pour cela que l’on entend moins souvent la sirène qui  était autrefois le seul moyen de les prévenir… En cas d’alerte, les pompiers qui peuvent se libérer de leurs obligations, qu’ils soient en famille, chez des amis, au travail ou faisant des courses accourent alors à la caserne, s’habillent et partent en mission dès que l’équipe est complète. Normalement, ils doivent répondre à une alerte en moins de 8 minutes !

En moyenne, ils font pas loin de 300 interventions par an.

Atelier 1 : le standard

accueil.jpgC’est donc Stéphane, le papa de Laïn, qui  nous a expliqué le rôle primordial du standard. C’est lui qui  gère toutes les interventions.  Il y en a à peu près 300 par an. C’est la centrale de Perpignan qui déclenche l’appel dans les casernes en fonction des équipements qu’elles possèdent. Les interventions sont très variées. Les pompiers ne peuvent pas en refuser …standart.jpg

Le plus souvent, ils sont appelés pour des accidents de la route. La plupart du temps, les blessés sont rapatriés sur l’hôpital de Puigcerda qui est le plus proche…. Une évacuation  avec le dragon 66 (l’hélicoptère rouge et jaune) est parfois nécessaire pour les cas les plus graves. Les pompiers suivent des formations et montent régulièrement en grade. Il y a de multiples spécialités (soins aux personnes, feux de forêts, secours routiers, etc…)

cam1.jpgLes pompiers peuvent aussi intervenir pour aider les particuliers à se débarrasser de nids d’insectes, à déblayer les routes en cas de grosses chutes de neige, à faire descendre un chat d’un arbre… Mais pour éviter certains abus, ils font payer quelques interventions comme lorsqu’ils vont détruire les nids de guêpes… Mais évidemment, les sapeurs pompiers interviennent aussi et surtout pour combattre les incendies dans les habitations, dans les champs ou en montagne et sur les accidents de la route .

LA FORMATION

Il faut être âgé de 18 ans pour pouvoir partir sur une intervention.vestiaires.jpg

Il ne faut pas négliger ses études car il faut passer des examens écrits pour changer de grade, et il vaut mieux être assez sportif.

Chez nous, en Cerdagne, a été crée une section de formation de jeunes sapeurs : les J.P.S.

A partir de 12 ans, en étant motivé, des enfants peuvent s’initier aux exigences et à la pratique de ce métier.

Atelier 2 : Des camions pour tous les cas…

« Nous avons plusieurs camions qui servent à toutes sortes d’interventions. » nous explique Stéphane.

ambulance.jpg

L'ambulance

CCFM.jpg

Le CCFM

calion2.jpg

Le CCRSR

 Tous les véhicules sont rangés dans un grand hangar, parfaitement contrôlés et prêts à démarrer immédiatement en cas d’alerte.

ambu1.jpgIl y a une ambulance et 2 camions (un CCFM : camion citerne feux de forêt "tout-terrain"  pour intervenir sur les feux en montagne et équipés de 4000 litres de réserve d’eau, et un CCRSR (Camion citerne rural et de secours routier) Le seul existant dans le département. En plus d'intervenir sur les feux ambu2.jpgde forêt, il peut aussi être utiliser sur les accidents de la route car il est équipé d'un matériel spécial pour désincarcérer des victimes qui seraient coincées dans leur véhicule.

Bizarrement, il faut savoir que les ambulances ne sont pas considérées comme des véhicules prioritaires et elles doivent se conformer au code de la route. Seuls les véhicules de lutte contre l’incendie sont prioritaires…

cam1b.jpgChaque véhicule sert donc  à une intervention précise : l’ambulance permet de soigner les gens et de sauver des vies humaines. Le CCFM intervient particulièrement sur les feux de forêt. , enfin, le CCRSR , lui est mixte et intervient aussi bien sur les feux de forêt qu'en milieu urbain sur les incendies des maisons, les problèmes de fuite de gaz. Il est équipé de 400 mètres de tuyaux sur dévidoirs. S’il n’y a pas de grande échelle (elle coûte d'ailleurs horriblement cher: 500.000 euros) sur ce camion c’est qu’il y en a rarement besoin dans nos villages. Il ne possède pas non plus de réserve d’eau, mais il est équipé de plusieurs bidons de mousse et de nombreux tuyaux de tous diamètres, doublés de tissu pour éviter les crevaisons.

Ce véhicule est équipé d’une réserve d’eau de 4000 litres et de plusieurs centaines de mètres de tuyaux. cam2b.jpgSachant qu’une lance à un débit de 500 litres par minute, l’autonomie en eau du camion n’est que de 8 minutes ! Il faut donc apprendre à économiser l’eau en limitant les dégâts,  jusqu’à ce que les renforts arrivent et ce n’est qu’alors que l’on peut véritablement lutter contre l’incendie et tenter de l’éteindre.  6 pompiers sont affectés à chaque camion.   Il y a le conducteur, le chef, le chef d’équipe, un équipier qui tient la lance, un autre qui veille à la sécurité et celui qui avance les tuyaux. Le camion est équipé de bouteilles à oxygène qui permettent aux pompiers de respirer malgré la fournaise.

ambu2.jpgL’ambulance : elle contient tout ce qu’il faut pour secourir les blessés : pompe pour massages cardiaques, colliers cervicaux de différentes tailles, masques pour aider les victimes à respirer. Chaque départ d’ambulance mobilise 4 pompiers. L’ambulance n’emmène  qu’un blessé à la fois et on ne laisse pas la famille monter avec lui sauf, parfois, lorsqu’il s’agit d’enfants…

L’hélicoptère n’est appelé que dans les cas les plus graves et met ½ heure pour arriver jusqu’à chez nous.

LA TENUE

Ce qui fait tout le charme du pompier, c’est la tenue pour les interventions.casque.jpg

Chaque pompier a une veste épaisse protégeant des flammes et de la chaleur.

En intervention feu, il s’équipe d’une cagoule et d’un casque. En cas d’impossibilité de respirer et pour ne pas suffoquer, le pompier a dans son dos une bouteille à oxygène. Il est équipé d’une radio, d’une sorte de klaxon qu’il actionne en cas de problème, mais surtout du dispositif de « l’homme mort » qui émet une puissante alarme sonore dès qu’il reste immobile plus de 2 minutes. Pendant l’intervention, le pompier est relié au camion par un fil d’Ariane qui lui permet de retrouver son chemin dans la fumée, où à ses collègues de le retrouver en cas de problème et de lui porter secours.

Encore merci à Stéphane de nous avoir si bien accueillis .

 


Date de création : 07/06/2019 @ 19:09
Catégorie : Vie de l'école - SORTIES
Page lue 18 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » 1_Visite de la caserne des pompiers