Texte à méditer :   La relativité c'est très simple : l'homme qui marche paraît immobile pour celui qui court.   inconnu
 
Vous êtes ici :   Accueil » 1_Les oiseaux de Benjamin Joffre
 
 
Administratif
 ↑  
Vie de l'école
 ↑  
Pages des CE2
 ↑  
Pages des CM1
 ↑  
Pages des CM2
 ↑  
Rire et réfléchir

 ↑  
Visites

 67197 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

Calendrier

LES OISEAUX DE CERDAGNE

avec Benjamin JOFFRE

1.jpg

Pascale et Benjamin Joffre sont revenus à l'école pour nous parler des oiseaux.

Ils sont venus avec un diaporama, et des appeaux .

Avant de nous passer les images, Benjamin nous a expliqué que chaque oiseau, en fonction de sa morphologie, de son alimentation occupait une niche écologique spécifique. Ainsi, ils ne se gênent pas trop et peuvent cohabiter sans trop se faire de concurrence.

On dénombre en France au moins 450 espèces d'oiseaux. Chez nous, en Cerdagne, on en a catalogué 200!

La Cerdagne se trouve juste dans les trajets migratoires des oiseaux qui s'en vont passer l'hiver en Afrique et ne reviennent chez nous qu'au printemps, pour nicher...

Les oiseaux des jardins

Ce sont les plus petits...

rougegorge.jpg

Le rouge-gorge

Le rouge-gorge est reconnaissable à sa poitrine et la face rouge orangé.

Il se nourrit essentiellement d'insectes et de petits invertébrés, mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Il peut fréquenter les mangeoires en hiver.

rougequeue.jpg

Le rouge queue

Le mâle a le plumage gris-noirâtre avec la calotte grise et une tache blanche sur l'aile. La poitrine est la partie la plus foncée de son corps. Le rougequeue noir a la queue orange brique

l est insectivore et ses terrains de chasse préférés se situent aux alentours des étables et des puits, car il y trouve quantités d'insectes et de larves qu'il attrape au vol ou à terre pour en nourrir ses petits.

merlenoir.jpg

Le merle noir

Le Merle, est une espèce de passereau. Le mâle est entièrement noir, à part le bec jaune et un anneau jaune autour de l'œil.

Le régime alimentaire des Merles noirs est omnivore. Ils se nourrissent d'une grande variété d'espèces d'insectes, de vers et de divers autres petits animaux et ils consomment également des fruits et parfois des graines.

verdier.jpg

Le verdier

C’est aussi un passereau. Le mâle est vert jaune olivâtre avec des taches jaunes vives sur les ailes et sur sa queue fourchue. Il a aussi des taches jaunes moins vives sur la tête, le ventre et les flancs.

Le verdier adulte est essentiellement granivore mais il mange également des insectes. En hiver, il fréquente assidûment les mangeoires. Il peut se montrer très agressif si un autre congénère le dérange lorsqu'il est en train de se nourrir.

hirondelle.jpg

L’hirondelle

C‘est est une petite espèce de passereau migrateur. Egalement  connue sous le nom d'Hirondelle de cheminée ou d'hirondelle des granges. Elle se distingue par sa longue queue fourchue et sa gorge marron.

Les grosses mouches représentent 70 % de son régime alimentaire, dans lequel les pucerons et les papillons de jours et de nuits tiennent également une place importante

roitelet.jpg

Le roitelet

Le Roitelet huppé est un des plus petits oiseaux d'Europe avec une taille de 9 cm environ et un poids de 4 à 7 grammes. Le bec est noir, fin et pointu. Les pattes brun clair ont des doigts puissants permettant à l'oiseau de se tenir la tête en bas quand il se nourrit. Le plumage est jaune-vert dans sa partie supérieure, les ailes plus noirâtres ont deux raies blanches, le mâle a une calotte jaune et orange en son centre, elle est bordée d'un trait noir, celle de la femelle est jaune pur. Les plumes de la tête forment un diadème qui a donné son nom au Roitelet, elles se hérissent en cas d'excitation.

colibri.jpg

Le colibri

ou oiseau-mouche. C’est le plus petit oiseau du monde. Les colibris ont un vol stationnaire et une forme de bec adaptés au captage du nectar des plantes.

Les couleurs de ses plumes sont le rouge, le mauve, le jaune et le vert. Il est le seul oiseau au monde qui puisse voler à reculons.

mesange.jpg

La mésange

Les mésanges sont pour la plupart des passereaux. Il en existe plusieurs espèces.

Ce sont de petits oiseaux actifs, au bec court, de forme assez trapue. Elles sont arboricoles, insectivores et granivores.

Elles nichent dans des trous d'arbres, mais utilisent souvent les nichoirs dans les jardins. Elles sont très sociables et fréquentent volontiers les mangeoires en hiver.

chardonneret.jpg

Le Chardonneret

Il a la face rouge écarlate, entouré de blanc et de noir, le dos et les flancs bruns, la queue noire avec des taches blanches et le croupion blanc. Le plumage de ses ailes est noir rayé d'une large bande d'un jaune vif. il mesure environ 20 à 25 cm d'envergure, une douzaine de centimètres de long et pèse de 14 à 18 g.

Le chardonneret est exclusivement granivore.

  

Les oiseaux  un peu plus gros :

picepeiche.jpg

Le pic épeiche

Le pic épeiche a le dos sombre, le bas-ventre rouge vif et,  une tache rouge sur la nuque. Deux bandes blanches bien visibles de chaque côté du dos sont présentes.

Il se nourrit d'insectes, de larves qu’il trouve sous l'écorce des arbres.

huppe.jpg

La huppe

La huppe fasciée est un oiseau de taille moyenne, au plumage orangé, barré de noir et blanc sur les ailes et la queue. Elle possède une huppe érectile, longue, orange, se finissant par du noir. Son bec est long, mince et recourbé. Ses ailes sont larges et arrondies, et ses pattes courtes mais puissantes.

Elle recherche spécialement les insectes colonisant les bouses et déjections de mammifères, qu'elle capture avec son long bec recourbé.

coucou.jpg

Le coucou

Son nom « coucou » est une onomatopée issue de son chant. On dit que leur chant  est annonciateur du printemps.

La femelle coucou gobe un œuf dans le nid  d’un autre oiseau, avant d'y pondre le sien. Elle pond au printemps une dizaine d'œufs, répartis chacun dans un nid différent. Avant, elle s'assure que les parents des nids parasités sont éloignés : s'ils la prenaient en flagrant délit, ils abandonneraient leur couvée.

 Les oiseaux au bord de l’eau

aigrette.jpg

L’aigrette

Elle est entièrement blanche et est parfois appelée héron blanc, elle est de taille moyenne (longueur de 55 à 65 cm ; envergure de 90 à 105 cm). Son bec noir légèrement gris bleuté à la base et ses pattes noires aux doigts jaunes la rendent facilement identifiable. En période nuptiale, elle porte sur la nuque deux longues plumes fines (20 cm), les aigrettes.

Elle était naguère très recherchée pour son plumage par les chapeliers.

heroncendre.jpg

Le héron cendré

Le Héron cendré se caractérise par un long cou, un bec long et pointu et de hautes pattes.. Il atteint en général 95 cm de hauteur et une envergure de 1,85 m pour un poids de 1,5 à 2 kg.

Le Héron cendré présente un plumage à dominante grise.

Le héron cendré se nourrit le plus souvent de poissons. Son régime alimentaire est également composé de batraciens, de reptiles, de crustacés, de petits mammifères (musaraignes d'eau, campagnols, mulots, rats)

Les rapaces

epervier.jpg

L’épervier

L'épervier est un petit rapace, qui mesure 30 à 35 cm de long pour une envergure de 60 à 65 cm. La poitrine du mâle est blanche et striée de roux vif ; son dos et le dessus de ses ailes sont bleu ardoise ; il porte une tache blanchâtre sur la nuque.

Le régime alimentaire de l'épervier est essentiellement composé de passereaux, jusqu'aux merles et grives. Il se régale aussi de campagnols , de mulots et autres petits mammifères,

fauconcrecerelle.jpg

Le faucon crécerelle

C'est l’un des rapaces les plus communs de France. Sa taille est de 32 à 36 cm de longueur pour une envergure de 65 à 80 cm et une masse de 190 à 240 g. Ses yeux sont noirs. Le mâle a la tête et la queue gris ardoise, la partie terminale de la queue est noire.

Pour localiser ses proies le faucon crécerelle possède 2 méthodes :

- Il pratique le vol stationnaire "Saint-esprit", qu'il peut effectuer pendant plus de deux heures

- Il reste perché à l'affût sur un arbre ou un poteau électrique. La proie localisée, il fond sur elle à vive allure.

buse.jpg

La buse variable

La Buse variable est une espèce de rapace diurne.

La buse variable a une taille d'environ 50 à 55 cm, la largeur de ses ailes est de 46 à 58 cm pour une envergure de 110 à 130 cm.

La buse variable se nourrit essentiellement de rongeurs, de reptiles, d'insectes et de petits oiseaux. C'est donc un oiseau carnivore

circaete.jpg

Le circaète Jean-le-Blanc

C’ est une espèce de rapace spécialisée dans la chasse aux reptiles, principalement les serpents.

C'est également un excellent planeur, et comme les vautours il se déplace habituellement sans battre des ailes, profitant au maximum de la brise et des ascendances thermiques, les ailes largement étendues.

Le corps est parsemé de taches colorées Ces touches de couleur forment des lignes parallèles sous les ailes, et trois barres sous la queue.

aigle.jpg

L’aigle royal

C’est un rapace diurne qui mesure de 80 cm à 90 cm de long pour les mâles et de 90 à 100 cm de long pour les femelles. L'envergure de ses ailes, larges et arrondies en V, est d'environ 190 cm à 250 cm. Il pèse de 3,5 kg à 7,5 kg .

Son régime alimentaire dépend principalement des proies qu'il rencontre dans son milieu. En zone alpine, il est constitué à plus de 80% de marmottes. Ailleurs, il est nettement plus varié. Parmi ses proies, il est possible de trouver :des lapins et des lièvres ;

des rongeurs,des chamois, chevreuils, bouquetins ;

des oiseaux, principalement des hérons, faucons, grues et tétras .

fauconpelerin.jpg

Le faucon pèlerin

Le faucon pèlerin est l'oiseau le plus rapide en vol au monde.

Ses longues ailes en forme de pointe permettent d’atteindre une  vitesse exceptionnelle : 180 Km/h !, tandis que cet oiseau de proie possède des narines dotées de déflecteurs : il respire parfaitement dans les descentes en piqué. Cet oiseau puissant est un chasseur redoutable et ses attaques en piqué sont particulièrement spectaculaires.

 Poids : jusqu'à 1,3 kg

 Envergure : jusqu'à 1,15 m

percnoptere.jpg

Le Percnoptère

Sa taille est de 58 à 78 cm, avec une envergure de 150 à 180 cm, pour un poids 1,5 à 2 kg, en fait un des plus petits vautours.

Il se caractérise par une face jaune, un bec long et mince, de couleur jaune également (le bout du bec peut être noir), un plumage blanc sauf pour la partie terminale des ailes (rémiges) qui est noire.

Il peut se nourrir de tout, la plupart du temps d'animaux morts (dépeçage des carcasses), mais aussi d'œufs dont il brise la coquille .

Protégé depuis 1976, le plus petit vautour présent en France a vu sa population remonter à 87 couples en 2007.

vautourfauve.jpg

Le vautour fauve

Comme pour la plupart des vautours le cou et la tête sont dénudés, ce qui leur permet de fouiller dans les carcasses sans se souiller les plumes. Le poids moyen d'un Vautour fauve est de 8 kilos et son envergure maximale de 2,65 mètres. Il vit de 25 à 35 ans (en captivité, jusqu'à 40 ans). Sa longueur varie de 95 à 110 cm.

Exclusivement charognard, il se nourrit sur les carcasses de grands animaux qu'il détecte du haut du ciel grâce à sa vision adaptée.

gypaete.jpg

Le gypaète barbu

Son envergure varie de 245 à 285 cm pour un poids de 5 à 7 kg et sa longueur varie de 105 à 130 cm.

Ce vautour se nourrit principalement d'os, qu'il laisse tomber sur les rochers, afin qu'ils se brisent, mais aussi de pattes, de tendons et de ligaments d'ongulés sauvages ou domestiques qu'il ingère grâce à un gosier élastique. Doté de puissants sucs digestifs, il est capable d'utiliser les protéines, graisses et sels minéraux contenus dans cette nourriture très spéciale.

Les oiseaux nocturnes

chouettehulotte.jpg

La chouette hulotte

Son ventre est pâle avec des stries sombres, et les parties supérieures du corps sont brunes ou grises.

Ce rapace chasse principalement les rongeurs et la nuit, généralement en fondant sur sa proie depuis une hauteur et l'avalant entièrement, rejetant ensuite des pelotes de réjection. Sa vision et son audition couplées à un vol silencieux l'aident dans sa chasse nocturne.

On a coutume d'associer la chouette à l'idée de malchance ou de mort à cause de ses habitudes nocturnes.

chouetteffraie.jpg

La chouette effraie

La chouette effraie est de la taille d'une corneille à peu près (34 à 39 cm). Elle possède un masque facial blanc en forme de coeur. Le dessus du corps est gris cendré à brun jaune, richement pointillé et perlé de fines taches blanchâtres ourlées de noir. Le poitrail est blanchâtre à blanc roussâtre plus ou moins piqueté de brun foncé. Ses pattes sont longues couvertes de plumes blanches et munies de doigts puissants aux serres bien développées. Ses ailes sont longues et plutôt étroites. L'iris de l'oeil est noir. Les sexes sont identiques. Son envergure va de 0,90 à 0,95 cm et son poids est d'environ 415 g.

Son régime alimentaire se compose essentiellement des petits rongeurs.

cheveche.jpg

La chouette chevèche

De petite taille, un peu plus petite qu'un pigeon (26 cm), ronde et trapue (de 180 à 200 g), sa tête est aplatie avec un front bas ; ses yeux sont jaunes sous des sourcils blancs et froncés, ce qui lui confère un air sévère. Le crâne est piqueté de petites taches blanches. Son bec est jaune/vert. Sur le dessus du corps, le plumage est grisâtre semés de tâches plus claires ; le poitrail est blanchâtre avec des rayures brunes. La queue est courte. Les pattes sont couvertes de petites plumes blanches.

Elle se nourrit de beaucoup d'insectes (coléoptères) mais aussi de criquets, perce-oreilles, vers de terre, petits mammifères (surtout campagnols), jeunes passereaux, lézards, batraciens et chauves-souris.

Les hiboux

petitduc.jpg

Le petit Duc

il s'agit d'un petit hibou de la taille d'un merle.

Ses yeux jaunes se trouvent à la base extérieure d'un grand V que forment le bec gris, les sourcils et les aigrettes qui ne sont pas toujours visibles s'il les aplatit. Il est difficile à distinguer tant son plumage ressemble à s'y méprendre à de l'écorce .Son aspect général est brun/gris. Ses ailes sont assez longues tandis que la queue est courte. Les pattes sont dépourvues de plumes.

Taille environ 20 cm, pour une envergure de 50 à 54 cm et un poids de 80 à 100 g.

La longévité est de 6 ans dans la nature et jusqu'à 12 ans en captivité.

Se nourrissant surtout d'insectes : coléoptères, criquets, hannetons, papillons de nuit, araignées, il ne dédaigne pas cependant vers de terre, oiselets, petits batraciens, campagnols, musaraignes...

moyenduc.jpg

Le moyen Duc

avec ses 35 cm de long (env.), le moyen-duc est légèrement plus petit et plus menu que la Chouette hulotte.

Sa tête est surmontée de deux grandes aigrettes souvent dressées : on dit qu'il 'fronce les sourcils'. Ses yeux jaune-orangé sont au centre d'un disque facial arrondi beige/roux.

Poids et mesures : longueur : 34-35 cm ; Poids : 250 g;

Envergure : 85 à 90 cm. Se nourrit principalement de petits mammifères , mais aussi de passereaux (moineaux, pinsons), et parfois de coléoptères, il chasse dès la tombée de la nuit.

granduc.jpg

Le grand Duc

Avec ses 70 cm de haut, le grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes.Sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ. Elles ne jouent aucun rôle dans l'audition.

Son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir. Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé.

Poids et mesures :

Poids : 2 à 2,5 kg pour le mâle, et 2,5 à 3,3 kg pour la femelle ;

Longueur : 65 à 70 cm ;

Envergure : 160 à 180 cm.

Longévité : plus de 20 ans en liberté.

En Europe, il a longtemps été pourchassé comme oiseau de malheur ou parce qu'on croyait se protéger en le clouant sur les portes de granges.

Sa nourriture est des plus variées : rongeurs, lapins, lièvres, hérissons, oiseaux .

APPEAUX2.jpg APPEAUX1.jpg APPEAUX3.jpg
APPEAUX.jpg

     Après le diaporama, Pascale a sorti des dizaines de appeaux  et nous nous sommes amusés à imiter les cris des oiseaux....

     Ensuite nous avons fait un jeu: un élève tournait le dos aux autres et il devait deviner au son qu'il entendait, l'oiseau qui était imité.... C'était vraiment très difficile.

Dessin1.jpg Pour terminer, Benjamin nous a montré comment dessiné un rouge-gorge et un hibou grand duc Dessin.jpg

.


Date de création : 26/03/2019 @ 17:57
Catégorie : Vie de l'école - Activités
Page lue 92 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » 1_Les oiseaux de Benjamin Joffre