Texte à méditer :   Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.   Inconnu
 
Vous êtes ici :   Accueil » 1_Le granit: séance 1
 
 
Administratif
 ↑  
Vie de l'école
 ↑  
Pages des CE2
 ↑  
Pages des CM1
 ↑  
Pages des CM2
 ↑  
Rire et réfléchir

 ↑  
Visites

 124058 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Calendrier

La pierre, de la Terre au ciel!

1ere séance

    museebon.jpg Cette année, parmi tous les thèmes proposer par le parc naturel régional, nous avons choisi de travailler sur le granit. C’est Hélène, animatrice au musée de Ste Léocadie, qui viendra à l’école pendant 6 demies journées.

     Pour cette première séance, elle nous a fait réfléchir sur la notion de patrimoine bâti puisque c’est là-dessus que nous allons travailler.

     Pour commencer, nous avons visité le musée du granit du village. Nous y avons vu musee1.jpgdifférents outils qui permettaient autrefois de travailler le granit, il faut dire que Dorres est l’un des derniers villages de Cerdagne où l’on a travaillé cette pierre. De grands posters montraient  que de nombreuses constructions prestigieuses, édifices et monuments, sont issues du savoir-faire traditionnel des artisans du 19eme siècle de notre village. Ce sont les Picapadrers de Dorres qui ont en grande partie alimenté en granit la construction du barrage des Bouillouses, des ponts nécessaires à la circulation du train jaune, et ont fourni une bonne partie des pierres utilisées dans la construction de nos villages cerdans.

musee2.jpg

la forge mobile qui permettait de fabriquer les outils nécessaires sur place....

musee4.jpg

Le granit est partout présent dans nos villages

musee3.jpg

Ici une meule : le monde paysan a beaucoup utilisé le granit

bancs.jpg

les bancs

table.jpg

l'antique table des notables

fontaines.jpg

les fontaines

   Puis nous nous sommes promenés dans les rues du village, et Hélène attirait notre attention sur différentes particularités des vieilles maisons du village et sur le fait que le granit était partout présent : les marches de l'église, les fontaines, les bancs,  les bornes, les monuments aux morts, le travail utilisé pour ferrer les boeufs, les dalles des cami ramaders, l'abreuvoir, le lavoir,  etc...

lavoir.jpg

le lavoir

travail.jpg

le travail

maison.jpg

les façades des maisons

     Les toits sont recouverts d’ardoises ( les lloses) et non de tuiles.lloses.jpg

     Ici le granit est roi, dans le paysage et dans les constructions dont il est le seul et unique décor. Il sert linteaux.jpgd’appui au village, de fondation aux maisons, les soubassements rocheux affleurent aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des maisons. En suivant les ruelles en pentes raide du vieux village, on est frappé par l’uniformité des constructions qui datent pour la plupart du XVIII eme siècle comme nous l’indiquent les dates inscrites sur les linteaux. C’est l’âge d’or de l’exploitation du granit. Où les maisons ont été remplacées ou restaurées par de solides bâtisses aux portes et fenêtres soulignées par des linteaux, les angles confortés par des blocs de granit.

     Une rue porte le nom de Picapadrers ( rue des tailleurs de pierre). L’exploitation du granit a été la principale activité : en 1886 on comptait  pas moins de 11 ateliers de taille de la pierre. Au siècle dernier, les blocs et parements de granit extraits et débités à Dorres ont servi aux grands chantiers de construction de notre département ; bordure de la route nationale 116, pont Séjourné, barrages, églises, monuments….

     L’entrée des grandes fermes se fait par un portail monumental  composé de trois monolithes datés et portant les initiales de celui qui en linteaux2.jpga commandé la construction. Certaines maisons attirent l’attention, la maison « Cal Fanguet » porte la date de 1696. Dans la cour de la ferme qui héberge le musée du granit, une ancre de marine sculptée sur une pierre insérée au-dessus de la porte intrigue le visiteur. C’est le blason de la famille Sicart dont un membre venant de Llivia était notaire à Angoustrine.

    evier.jpg On voit encore sur certaines façades la pierre qui servait d’évier, en saillie par rapport à la construction, et son conduit d’évacuation.

     L’abreuvoir communal est composé de 5 bassins devant lesquels les attelages de bœufs faisaient la pause en rentrant des champs.

     Le lavoir communal alimenté en eau tiède par une source d’eau chaude était utilisé autrefois pour laver le linge et la laine des moutons destinée à la filature d’Angoustrine.baindedorres.jpg

     Les bains de Dorres qui collectent des eaux sulfureuses dans  le bassin et les petites baignoires  en granit également sont largement utilisées pour les bains d’agrément et antirhumastismaux.

    pierrestombales.jpg Deux pierres tombales, (la plus ancienne datée de 1584) qui proviennent de l’ancien cimetière situé devant l’église ont été réutilisées comme marches d’escalier pour accéder à l’église. la table en granit, au milieu de l’ancien cimetière serait peut-être datée du XVeme.

     L’agriculture a également beaucoup utilisé le granit : rouleaux pour dépiquer le blé, meules à farine, à huile, contrepoids à divers outils agricoles et même contrepoids utilisés dans l’horloge de l’église, le « travail des bœufs » ou el ferrador daterait de 1766. Il est composé de quatre piliers en granit utilisés autrefois  pour ferrer les bœufs.

     Dans les campagnes, on sait que  l’homme a utilisé au maximum ce matériau qui  existait à profusion. Dans les champs ce sont les bornes.jpgbornes, les piliers pour soutenir les clôtures. Autrefois ces piliers portaient des barres de bois, aujourd’hui ils sont percés de trous pour le passage de fils de fer.

  dales.jpg   

Certaines portions de chemins sont pavés de larges dalles datant d’un temps immémorial. Les canaux d’irrigation utilisent aussi le granit. On trouve aussi d’anciens linteaux qui servent de ponts…. Autant de monuments qui défient le temps.

   

      De retour en classe, nous avons discuté de tout ce que nous avions vu au musée et dans le village, et nous avons décidé de construire la maquette d'une maison traditionnelle et de maquette.jpgrédiger une sorte de notice explicative qui parlerait du mode de vie d'autrefois et de celui d'un tailleur de pierres en particulier. maquette qui serait visible au musée et que tous les visiteurs pourraient voir.


Date de création : 25/08/2015 @ 11:07
Catégorie : Vie de l'école - Archives
Page lue 1140 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » 1_Le granit: séance 1